Tribunes des groupes politiques

Majorité municipale - Malakoff en commun, communistes  et citoyen.ne.s

Malakoff fidèle et rebelle

L’élection présidentielle a été une nouvelle fois, malheureusement, marquée par des ex- pressions politiques xénophobes, haineuses ou stigmatisantes pour certaines et certains de nos compatriotes. La tentation du pire est une réalité dérangeante, à laquelle nous nous opposons de toutes nos forces. À l’inverse de ces tensions et de ces fractures, Malakoff revendique avec fierté de cultiver au quotidien la culture de paix et la solidarité.

Ces valeurs, qui traversent l’histoire de notre ville et en constituent l’ADN, n’ont pourtant jamais été aussi actuelles. Comme à chaque catastrophe naturelle ou conflit militaire, la municipalité a exprimé dans un vœu sa solidarité avec les réfugié·e·s en provenance d’Ukraine, a proposé un lieu d’accueil et d’hébergement à la Préfecture, a organisé avec les associations caritatives locales une collecte solidaire, a voté une subvention exceptionnelle en faveur de l’Unicef. À Malakoff, nous accueillons inconditionnellement toutes celles et ceux qui cherchent à reconstruire un avenir plus serein, loin de la guerre ou de la misère. C’est pour nous une question de principe, et de respect des droits humains qui sont constitutifs de la République.

La solidarité, elle, se vit dans ses services publics municipaux, qui sont en première ligne, sur le terrain, pour répondre aux besoins des habitant·e·s et garantir l’accès à leurs droits, dans les Maisons de quartier, le Centre municipal de santé, nos espaces verts, nos écoles, nos crèches, etc. C’est par la solidarité que se construisent les liens entre les habitant·e·s et le respect de toutes et tous, sans discrimination. Cela fait de Malakoff une ville où il fait bon vivre. Demain comme aujourd’hui, nos élu·e·s resteront mobilisé·e·s au service des habitant·e·s pour que ces valeurs restent au cœur de nos politiques publiques. La haine, les discriminations, pas plus que la concurrence sauvage de chacun contre tous, n’auront de place dans notre ville.

Vanessa Ghiati
Adjoint à la maire chargée de l'Éducation, Conseillère régionale
Contact :
vghiati@ville-malakoff.fr

Majorité municipale - Les Écologistes Collectif EELV et Génération.s et citoyen.ne.s

Que la campagne fut difficile !

La candidate du Parti socialiste, Anne Hidalgo, malgré une campagne courageuse et ambitieuse, n’a pas convaincu suffisamment les Françaises et les Français, nous le regrettons et en prenons acte. Elle a porté les valeurs que nous défendons, de justice sociale et d’égalité pour tous. L’union est un combat et il est bien dommage que l’appel de notre candidate n’ait pas été entendu dès novembre dernier. Nous sommes en opposition avec la politique menée par Emmanuel Macron depuis cinq années, qui a fracturé notre pays et accru les inégalités, au bénéfice des très riches et des grandes entreprises. Pire, il n’a pas su endiguer la montée d’une extrême droite qu’il affirmait vouloir combattre. Dans un contexte marqué par une simplification à outrance des discours politiques et par la démagogie, nous refusons cependant de dire que toutes les propositions politiques se valent. Il devient urgent de construire un rassemblement de la gauche afin d’éviter que les élections ne se suivent et se ressemblent. Sur le marché, nos habitants nous demandent de nous rassembler, comme nous avons su le faire par le passé. Ils aspirent à des solutions qui allient l’économie, le social et l’écologie, sans oublier la santé, le logement et l’éducation, qui sont des marqueurs forts à gauche. Pour les législatives, il faudra rechercher un rassemblement avec tous les parte - naires à gauche. Celui-ci doit s’appuyer sur la force des élus de terrain du Parti socialiste qui auront à cœur de porter nos idées. Ce ne sera pas un vote utile, mais un vote de conviction qui permettra d’envoyer un député à l’assemblée pour défendre tous les citoyens et confir- mer notre opposition à la politique de Macron. La gauche au pouvoir sous lave République a été incarnée par le Parti socialiste. Nous, élus, continuerons de porter ses valeurs, car nous voulons croire à une suite de l’histoire, à l’instar de nos voisins européens (Espagne et Portugal). Nous continuerons d’avancer pour tracer ensemble ce nouveau chemin.

Antonio Oliveira
Adjoint à la maire chargé de la Santé et des Finances locales
Contact :
aoliveira@ville-malakoff.fr

Majorité municipale -  Socialistes et apparenté.e.s

Têtes chercheuses

En ce mois d’avril eurent lieu les expositions de restitution des Ateliers scientifiques, un dispositif de sensibilisation à la science animé cette année par les Petits débrouillards, intégré dans les classes élémentaires et entièrement financé par la Ville de Malakoff.

Si l’enthousiasme des enfants à présenter les expériences qu’ils ont conduites en classe faisait immensément plaisir à voir, l’implication des filles et leur volonté de s’emparer des sujets qui leur étaient proposés nous ont sauté aux yeux. Deux rencontres scientifiques sur le thème « femmes de sciences » ont été programmées par la Ville à la Tréso, la seconde étant prévue le 19 mai prochain. Actuellement, on estime que seulement 28 % des chercheurs sont des chercheuses, toutes disciplines scientifiques confondues. Et la proportion des femmes tombe à 15 % environ dans les grandes institutions académiques. Et pourtant, les neurosciences ont amplement démontré qu’il n’existe absolument aucune différence entre les capacités cognitives des cerveaux féminin et masculin. L’origine de ce déséquilibre est donc à chercher dans les représentations sociales et la persistance de stéréotypes qu’il faut s’attacher à détruire dès l’école élémentaire. La place que les femmes occupent dans la science est un enjeu stratégique mondial aux implications profondes.

La présence des femmes à la tête des projets de recherche engendre autant une réorientation qu’une diversification des thèmes. Sous leur direction, les moyens consacrés à la compétition dans des domaines tels que l’armement se voient partiellement redéployés vers des projets privilégiant la collaboration inter- nationale et l’intérêt collectif. Finalement, n’est-il pas absurde de nous priver de l’intelligence de la moitié de l’humanité dès lors qu’il s’agit de satisfaire nos aspirations à la pacification et à la compréhension du monde ?

« Aujourd’hui, nous ne savons rien de l’origine de l’organisation sociale des grands primates. » Pascal Picq, Premiers Hommes.

Michaël Goldberg
Adjointe au Développement économique, Commerces, Artisanat, Économie sociale, solidaire et circulaire - Conseillère territoriale
Contact :
mgoldberg@ville-malakoff.fr

Majorité municipale – France insoumise et citoyen.ne.s

Merci Malakoff l'insoumise !

Le 10 avril dernier, les Malakoffiots et Malakof- fiotes ont voté massivement pour Jean-Luc Mélenchon et le programme L’avenir en com- mun. Nous arrivons largement en tête à Malakoff avec 5 844 voix soit 38,13 % des bulletins exprimés, et presque 2 000 voix d’avance sur le second. Ce score nous oblige, nous entendons le signal de ce plébiscite et serons à la hauteur des attentes, comme nous le sommes depuis le début de la mandature où nous sommes force de propositions et défendons l’intérêt de tous les habitants, avec pour objectif de tous vivre en harmonie.

Malheureusement, nous ne sommes pas qualifiés pour le deuxième tour, qui opposera la fasciste au monarque, celui-ci favorisant les idées d’extrême droite tout au long de son mandat en employant le même vocabulaire et en appliquant des lois qui ont visé les musulmans en particulier. Nous disons aucune voix à la fasciste. Malgré la déception, la lutte continue. Durant ces cinq prochaines années, au niveau communal, nous devrons aussi nous organiser. Nous proposerons dans les mois qui viennent un grand regroupement de tous les militants des forces populaires qui regrouperait militants associatifs, syndicaux, politiques et Gilets jaunes autour des enjeux sociaux, démocratiques et écologiques. Aux jeunes qui ont voté massivement Mélenchon ou qui auraient voulu le faire, engagez-vous, syndiquez-vous, rejoignez la lutte et ceux qui résistent, l’avenir est à vous. L’adage dit : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin », allez plus loin, faites mieux que vos aînés ! Nelson Mandela disait : « Je ne perds jamais soit je gagne soit j’apprends », alors relevons la tête tous ensemble et ne laissons pas les idées de la droite extrême et de l’extrême droite dominer.

Ce monde doit et va changer. Dans le bon sens ? C’est à nous de le décider. La France insoumise est présente et maintenant bien implantée à Malakoff, n’hésitez plus, rejoignez-nous.

Anthony Touilles
Conseiller municipal - Président du groupe France Insoumise

Contact : atoueilles@villemalakoff.fr

Opposition municipale - Demain Malakoff. Collectif Citoyen – Écologie, Gauche, Centre

L'Europe au cœur

Par cette tribune, le groupe Demain Malakoff souhaite revenir sur le vœu qu’il a porté lors du dernier Conseil municipal. Nous avons demandé aux élus du Conseil municipal de condamner unanimement l’agression russe en Ukraine, qui constitue une violation de la souveraineté ukrainienne, du droit international et des valeurs humanistes que nous portons en France et en Europe. Nous avons également demandé à la Ville de Malakoff de s’engager à recenser l’ensemble des initiatives humanitaires, à destination du peuple ukrainien et de contribuer financièrement à celles-ci.

Nous avons également proposé à la ville de Malakoff de se déclarer « ville européenne » en signe d’adhésion et de participation à la présidence française du Conseil de l’Union européenne, et qu’elle puisse s’engager à faire vivre et à renforcer la conscience des valeurs européennes sur notre ville, à commencer par l’école et la jeunesse.

Par ce vœu, le groupe Demain Malakoff, d’intérêt local, certes, a tenu également à rappeler les valeurs qui l’unissent et notamment son attachement à l’Union européenne, comme espace politique et économique pertinent pour faire face aux défis futurs. Nous avons déploré l’absence d’unanimité en faveur de ce vœu. Les élus communistes et insoumis ont voté contre. Les élus écologistes se sont abstenus. Seuls quelques élus socialistes ont soutenu le texte. Nous pensons que certaines crises méritent le consensus et, aujourd’hui plus que jamais, que l’Europe doit être défendue pour les valeurs de paix et de liberté qu’elle porte, et parce qu’elle est le cadre pertinent pour affronter les défis de notre temps, à commencer par la crise écologique.

L’Europe, enfin, ce sont des millions d’euros de subvention chaque année pour les collectivités, mais aussi pour nos associations, nos collectifs et nos projets qui font vivre nos villes et notre environnement local.

Charlotte Rault
Conseillère municipale
Contact :
crault@demain-malakoff.fr

Opposition municipale - Malakoff citoyen

Élus de la république ?

Nous nous posons la question de savoir si la mairie est une permanence des partis politiques ou la maison commune avec tous les Élus de la République au service de tous les citoyens de Malakoff sans distinction ni copinage. La mobilisation et l’engagement des habitants dans la politique et les projets de la ville se font rares car perte de confiance et nous voyons un déversement d’expressions blessantes sur les réseaux sociaux. La victimisation ne sera pas notre quotidien car le problème de la société est l’individualisme que nous cherchons à faire passer pour une raison existentielle. Je vous invite à vous impliquer dans la chose commune de Malakoff, chers concitoyens.

Des chercheurs et des journalistes constatent aujourd’hui une dérive autoritaire de la démocratie et cela peut éloigner les citoyens des urnes. Mais en fait c’est l’abstention et le désintérêt des citoyens du débat public qui renforcent l’autoritarisme des dirigeants. J’ai fait le choix du vote blanc pour éveiller ce droit civique. Le vote blanc c’est l’expression citoyenne du refus des choix proposés. Malgré mon refus de valider le budget de la ville, je souhaite attirer votre attention sur l’augmentation de la Taxe Foncière comme chaque propriétaire peut le constater. La ville n’épargne pas assez pour atteindre son objectif affiché, à savoir disposer d’une capacité d’investissement suffisante pour ne pas emprunter et pour investir dans de vrais projets urbains, sociaux et économiques. L’épargne nette qui nous permet d’autofinancer nos investissements est quasi nulle pour 2022, de plus, les dépenses d’investissements vont être importantes en 2022 avec des décalages d’investissements engagés en 2021. Une bonne gestion est primordiale.

Le Malakoff Citoyen reste à votre disposition pour échanger, informer, accompagner et surtout pour vous permettre d’être des acteurs sur Malakoff.

Ange Stéphane Tauthui
Conseiller municipal
Contact :
06 22 71 07 24, stauthui@ville-malakoff.fr

Archives des tribunes politiques