Restez informés

Retrouvez chaque lundi la Newsletter de la semaine.

inscrivez-vous à la lettre d'information

Rue Arblade

Appelée jadis avenue du Chemin de fer, elle donne accès à la gare de Vanves-Malakoff. Elle est devenue voie urbaine par délibération du 27 juillet 1910.

Pourquoi ce nom ?

Un syndicaliste

La rue tient son nom d'Alloïse Arblade, né le 18 août 1901 à Montpellier et arrivé à Malakoff avec sa famille en 1918. Militant communiste et syndical, il fut conseiller municipal en 1935. Lors de la grande crise, il perd son travail et devient un militant actif pour la défense des intérêts des victimes de la crise. Il a signé le dernier compte-rendu du conseil municipal du 3 octobre 1939, avant l’arrivée de la délégation spéciale.

Déporté et mort à Auschwitz

Il est arrêté à son domicile, 20 avenue Augustin-Dumont, par la police française en octobre 1940 pour ses activités, sur l'ordre du préfet de police Langeron. Il est interné à Aincourt, puis à Compiègne, et meurt en déportation à Auschwitz, en 1942.

Photo souvenir