Restez informés

Retrouvez chaque lundi la Newsletter de la semaine.

inscrivez-vous à la lettre d'information

Le fort de Vanves

Cet édifice fait partie des 94 forts construits autour de Paris sous le gouvernement de Thiers, entre 1840 et 1846.

La petite histoire

La guerre de 1870

Lors des journées de juin 1848, de nombreux ouvriers ayant participé à l'insurrection y sont emprisonnés. Pendant le siège de Paris par les Prussiens en 1870, le fort est encerclé, mais résiste pendant cinq mois et ne sera évacué que le 29 janvier 1871, lendemain de la capitulation de Paris. Lorsque Prussiens quittent le Fort après la signature du traité de Versailles entre Adolphe Thiers et Otto von Bismarck, les gardes nationaux le réoccupent.

La Commune

Pendant la Commune, le Fort tient tête aux troupes versaillaises commandées par Mac Mahon jusqu'au 13 mai. La garnison se replie par les galeries souterraines, vers Montrouge et Malakoff où les combats se poursuivront. Sévèrement bombardé, le fort en ruines doit être reconstruit. Lorsque Malakoff devient indépendante de Vanves en 1883, le Fort se retrouve sur le territoire de la nouvelle commune, mais gardera son nom d'origine. Comme les autres forts de l'enceinte de Thiers, il restera en place lorsque les fortifications seront détruites entre 1920 et 1926

Photo souvenir