Restez informés

Retrouvez chaque lundi la Newsletter de la semaine.

inscrivez-vous à la lettre d'information

Samedi studieux pour la requalification Barbusse

Cadre de vie

Retour sur les ateliers thématiques du 25 février.

[ dernière mise à jour : 05.09.2017 ]

Samedi 25 février. À l’école élémentaire Henri-Barbusse, c’est relâche pour les élèves, mais pas pour la centaine de Malakoffiots et Malakoffiotes venus participer à un temps de concertation dédié à la requalification Barbusse. Chacun s’est inscrit dans l’un des trois ateliers proposés : mobilité, circulations douces, axe Nord/Sud ; habitat, espaces publics et résidentiels ; commerces équipements et services.

Pendant toute la matinée, les discussions et échanges soutenus ont témoigné du vif intérêt des habitants pour ce projet de réaménagement. Au cœur des débats, notamment, la circulation dans la rue Avaulée, les questions de stationnement, la place accordée aux vélos ou aux piétons, le devenir du rond-point Barbusse, etc. « Il est énorme, mais de là à remettre un carrefour à feux, j’ai du mal à comprendre », interroge un habitant. « Supprimer un rond-point pour remettre des feux rouges, cela va entraîner des encombrements, de la pollution et du bruit », estime une autre participante. Au sein de l’atelier « Habitat », les habitants ont pu trouver réponses à leurs questions concernant l’emplacement des constructions futures, la hauteur des bâtiments, la place des espaces paysagers, le devenir des certains équipements amenés à être démolis. Autant de discussions animées, mais constructives !

En fin de matinée, Catherine Tricot, architecte-urbaniste en charge du projet, a réalisé une synthèse des échanges, soulignant l’importance de discuter et d’exprimer les contradictions. « Le quartier a besoin de davantage d’espaces partagés et cela implique des arbitrages entre intérêts individuels et intérêt général, indique-t-elle. Nous sommes arrivés à un consensus sur certains points comme le devenir des espaces publics des cités des Nouzeaux et des Poètes, la réduction du nombre de parkings extérieurs, la suppression de l'actuel rond-point ». Côté calendrier, des aménagements sont prévus dans les trois prochaines années, certains provisoires comme la création prochaine d’une placette qui profitera aux commerçants du centre commercial.

Retour