Restez informés

Retrouvez chaque lundi la Newsletter de la semaine.

inscrivez-vous à la lettre d'information

Barbusse : quelle place pour les commerces ?

Barbusse -  Urbanisme -  Commerces

Une cinquantaine de riverains ont examiné la question jeudi 30 mars, à la maison de quartier Barbusse.

[ dernière mise à jour : 07.06.2017 ]

Les riverains de Barbusse ont à cœur le devenir de leur quartier. Après les ateliers thématiques, une cinquantaine s’est déplacée jeudi 30 mars pour participer à une nouvelle étape du projet de requalification : décider du réaménagement provisoire de la place située devant les commerces. 

Objectif : des commerces plus attractifs

L’enjeu de la soirée était double : déterminer dans « l’existant », à savoir la place, ce qui peut être enlevé, déplacé ou conservé, puis proposer de nouveaux aménagements. Au final, l’objectif est de rendre plus accessibles et attractifs les commerces. Recensés par l’équipe de Catherine Tricot, architecte-urbaniste en charge du projet, les éléments de mobilier urbain (signalétique, bancs, fontaines, éclairages, potelets, barrières, etc.) et plus largement (ruches, arbres, jardinières, œuvres d’art, etc.) ont ainsi été soumis à débat et vote.

« La présence d’un escalier induit un élément de contrainte naturel pour le futur aménagement, explique Catherine Tricot, par exemple. La place n’est pas plane, le dénivelé imposera des choix. » Dans la salle, les échanges sont animés, l’assistance plutôt conservatrice : les habitants acceptent de déplacer des choses, mais ils souhaitent garder la plupart des équipements déjà existants.

Dernier temps de la soirée : acter les propositions nouvelles d’aménagement et inventer une nouvelle place. Les riverains sont donc conviés à se prononcer à partir de différentes solutions urbaines testées dans d’autres villes. On parle d’éclairages multicolores, d’une piscine d’été, d’espaces de pique-nique, etc. Toutefois, ce sont les sols colorés de Copenhague et le choix d’un éclairage festif et plus convivial qui suscitent l’emballement et l’unanimité.

Prochain rendez-vous courant mai, avant le démarrage des travaux prévu à l’été : Catherine Tricot y présentera alors, accompagnée d’un paysagiste, ses propositions nourries des suggestions des participants.

Retour