Restez informés

Retrouvez chaque lundi la Newsletter de la semaine.

inscrivez-vous à la lettre d'information

Rue Raymond-Fassin

La rue Raymond-Fassin, nommée ainsi en 1948, s'appelait auparavant rue de la Tour, puis rue Parmentier.

Pourquoi ce nom ?

Un instituteur devenu résistant

Jusqu'au début de la guerre 1939-45, Raymond Fassin était instituteur au groupe scolaire Paul-Bert. Dès l'automne 1940, il prend partie pour de Gaulle et devient l'un des organisateurs des parachutages d'armes de la zone sud de la France. Il devient le capitaine Barsac. En septembre 1943, il est parachuté sur la région Nord pour coordonner les groupes de la France combattante en vue du débarquement.

Torturé et déporté

On l'a entendu livrer ce message sur les ondes de la BBC : « La servitude est obscure », je répète, « La servitude est obscure ». Arrêté avec sa secrétaire, Solange, par la Gestapo le 1er avril 1944 à la Brasserie Saint-Georges à Paris, torturé, il est ensuite déporté en Allemagne, où il meurt le 12 février 1945 à Neuengamme. Il aurait été le garde du corps-accompagnateur-bras droit de Jean Moulin.

Photos souvenirs