Restez informés

Retrouvez chaque lundi la Newsletter de la semaine.

inscrivez-vous à la lettre d'information

Budget communal

Le Conseil municipal a voté le budget 2017. Retrouvez-en les grandes tendances et les documents de référence.

Trois objectifs ont guidé la préparation du budget 2017 : stabiliser les dépenses de fonctionnement et optimiser la masse salariale dans la gestion des services, veiller à une politique volontariste de travaux et d'investissement, et rechercher de nouvelles recettes pour compenser la baisse des dotations de l'État sans augmenter le taux d'imposition.

Le budget 2017 s'inscrit également dans une démarche participative. Il intègre le renforcement des moyens humains et financiers en vue de la mise en œuvre des 28 engagements pris par la municipalité le 30 juin 2016, suite aux rencontres citoyennes « Malakoff et moi ».

Chiffres-clés 2017

  • Montant du budget 2017 : : 79 730 027 €
  • Section fonctionnement : 60 045 638 €
  • Section investissement : 19 684 389 €
  • 31 % des dépenses de personnel dédiés à l'éducation et la prévention

Les grandes lignes du budget 2017

Des dépenses de fonctionnement maîtrisées

D’une façon générale, les dépenses de fonctionnement correspondent à 1 707 € par habitant.

Le personnel municipal constitue une part importante des dépenses, à hauteur de 67,4% (29 530 100 €). Cette hausse par rapport à 2016 reflète le choix municipal de maintenir un haut niveau de service public sans recourir à l'externalisation pour confier certaines activités de régie au privé.

Maintien d'un haut niveau d'investissement

Les projets ? Des dépenses d’équipement comme l’entretien de la voirie, des opérations d’urbanisme, l’entretien des bâtiments, etc., mais aussi des chantiers d’envergure. Des engagements essentiels au bon fonctionnement quotidien de la ville et à son développement.

La subvention versée à l’OPH a été supprimée dans le cadre du rachat par la SAIEM Fonds des Groux. Par contre, la ville participera à la recapitalisation de la SEM et les opérations de recapitalisation feront l’objet d’une décision modificative en cours d’exercice.

              

Trouver des ressources sans augmenter l'imposition

Pour les recettes, la Ville compose une nouvelle fois avec le désengagement de l’État qui a lancé, depuis 2014, un plan de réduction de ses dépenses. Ce plan affecte tout particulièrement les ressources versées aux collectivités territoriales. Pour 2017, la dotation forfaitaire est estimée à 3 615 097 €, contre 4 269 677 € en 2016, soit une baisse de 15%.

Pour compenser, la Ville sollicite tous les financements possibles : le département des Hauts-de-Seine, la région Île-de-France, l’État, l’Europe, etc.

Des taux d'imposition stables

Pour trouver de nouvelles ressources, la Ville a opté en 2015 pour une augmentation de la taxe foncière sur les propriétés bâties (17,37 % à 24,91 %). En 2017, les taux d'imposition n'augmentent pas. Les recettes fiscales sont ainsi estimées à 21 630 000 € pour l'année 2017.

La disparition de la Communauté d'agglomération Sud de Seine, au profit du territoire métropolitain Vallée sud-Grand Paris, a imposé une refonte des taux d'imposition. Comme en 2016, les taux 2017 incluent les taux 2015 de la Commune et de Sud de Seine. Cette refonte n'impacte pas le montant de vos impôts locaux.

DésignationTaux 2015
de la commune
Taux 2015
de l'agglomération
Taux 2017
Taxe d'habitation13,76%6,74%20,5%
Taxe foncière sur propriété bâtie24,91%0%24,91%
Taxe foncière sur propriété non bâtie12,35%0,944%13,29%

Documents à télécharger